NOS CONSEILS

La double combustion

Le mode opératoire d'un chauffage par cheminée, insert ou poêle à bois est basé sur une double combustion. Pour l'obtenir, l'air qui circule doit être renouvelé. C'est pourquoi nous parlons d'airs primaire et secondaire.

L'AIR PRIMAIRE :

C'est la première source d'air qui entre dans l'appareil. Il apporte l'oxygène nécéssaire a la combustion.

L'AIR SECONDAIRE :

Il permet aux gaz non brûlés de se réenflammer, pour terminer la combustion. Le rendement est maintenu et la pollution liée aux imbrulées est réduite

Evacuation des fumées :

Un poêle à bois se raccorde traditionnellement sur un conduit d’évacuation des fumées, de type maçonné, souvent un conduit de cheminée préexistant. Mais tous les logements n’en sont pas équipés. Ceux construits avant 2006 et équipés en chauffage électrique, par exemple (depuis 2006, un conduit de fumée est à nouveau obligatoire pour toutes les constructions neuves). Par ailleurs, dans les immeubles plus anciens, le conduit de cheminée existant est souvent défectueux. Un tubage en inox est alors nécessaire pour en restaurer l’étanchéité.

Contrôler la qualité de combustion

Vous pouvez contrôler la qualité de la combustion en vérifiant que les fumées émanant de votre sortie de toit sont quasiment invisibles, la fumée grise ou noir étant le résultat d'une combustion incomplète.

Observez également la cendre, qui doit être blanche et fine. Une teinte sombre trahit la présence de restes de charbon de bois.

Comment allumer son feu ?

2 méthodes :

1- La méthode traditionelle :

Elle consiste à disposer de bas en haut les éléments suivants : Allume feu, bois d'allumage, et bois de chauffage.

2- La méthode inversée

  • C'est la méthode a privilégier. Elle offre des avantage indéniable et reconnus par rapport à la méthode traditionnelle :
  • Assure un séchage du bois et une montée en température rapides.
  • Génère moins de suies et de poluants.
  • Évite que les buches ne s'éffondrent et n'étouffent le feu.
  • Évite d'éventuels refoulements de fumées.

LES ÉTAPES

1/ Disposez les buches fendues au fond du foyer, en les espaçant afin de laisser passer l'air.

2/ Ajoutez un petits tronçcons de bois d'allumage bien secs selon le schéma ci-après.

3/ Positionnez un allume-feu entre les tronçons de bois sur le dessus et l'allumer.

Comment choisir son insert ?

Principe de fonctionnement d'un Insert

La technique

L'air ambiant prélevé à la base de la cheminée, est réchauffé dans la double paroi de l'appareil (insert), soit dans le caisson de la cheminée (foyer). La présence éventuelle des gaines d'air chaud secondaire permet la diffusionde cet air chaud vers d'autres pièces. Sur certains modèles, 2 turbos accélèrent la convection naturelle.

Aujourd'hui, pour offrir à votre maison une cheminée qui diffuse une ambiance chaleureuse et reposante, vous devez prendre en compte deux qualités essentielles :

Le rendement et la sécurité

Une gamme complète d’inserts qui allient esthétique, efficacité et robustesse. D'installation et d'utilisation simples, ils s'adaptent aisément à tous les styles d'intérieur. La qualité Godin : l'harmonie parfaite de la tradition et de l'esthétique.

Exemple de montage d'un insert en respect du DTU 24-2-2

Calculer la puissance dont vous avez besoin simplement :

Surface de la pièce X Hauteur sous plafond = Volumes chauffée en m³

Pour chauffer il faut 50 watts / m³

ex: 100 m² X h 2,50m = 250 m³ X 50 W = 12500 W soit 12,5 KW